HABITER. La ville aux enfants. 2 colloques .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Construction de nouvelles pédagogies du patrimoine et de l'architecture pour l'enfance.
Elaborazione di nuove pedagogie del patrimonio e dell'architettura per l'infanzia
Centre Culturel Suédois, Hôtel de Marle, Paris.

Rencontres européennes autour du développement de l'enseignement de l'architecture et la valorisation du patrimoine pour l'enfant.
Deuxième rencontre organisée par le groupe "Habiter" afin de définir un cadre théorique de référence et construire des pédagogies appliquées pour un public d'âges compris entre 3 et 13 ans.

Ces rencontres ont pour objectif la construction d'une plate-forme commune d'échanges et de savoirs faire en vue de la construction d'une formation spécialisée et de la création d'un site on line, terrain de rencontre et source de réflexion pour les acteurs concernés d'une part, et le public d'autre part.

Un projet international qui aurait pour objectif :
De lancer à l'échelon européen avec l'appui des médias une action de sensibilisation aux valeurs culturelles du patrimoine bâti et non bâti qui constituent les objets de notre "habiter" et à la nécessité d'intégrer cet univers parmi les connaissances des enfants. Nouvelle discipline aux contours européens car l'acte d'habiter est commun à tout un peuple, ce projet est représentatif de la variété des cultures, il garde la trace de l'histoire.

Un projet qui a l'ambition de construire une pédagogie de l'architecture ; de former des éducateurs pour la transmission de son enseignement, d'en élaborer et diffuser les outils ; de former un nouveau public, d'identifier les lieux et les acteurs concernés, d'élaborer les programmes et les expériences, d'organiser des ateliers, des séminaires dans les écoles d'architecture et des stages de formation.

D'identifier les thèmes et les partenaires européens (universités, écoles, collectivités locales, villes) pour la construction d'une pédagogie multidisciplinaire car l'habiter est le carrefour d'une infinité d'expériences et de connaissances.

Sensibiliser le milieu éditorial à la production d'ouvrages et Cd-Rom par le biais : d'actions culturelles (Art, Architecture, Pédagogie) ; concours pour promouvoir la conception de la langue de "l'habiter", la production de jeux et de mallettes pédagogiques.

Pendant les deux journées différentes modalités d'approche en matière d'enfants et d'environnement seront abordées :

L'enfant bâtisseur.
Promotion de projets avec la participation des enfants.
Donner la parole aux enfants c'est aussi les responsabiliser dans la construction de leur environnement. Réalisation de projets d'aménagement d'espaces ludiques, de lieux de rencontres, d'espaces urbains à la mesure des enfants, issus d'une collaboration entre animateurs et enfants.

L'enfant explorateur.
L'expérience du sensible et du symbolique
Ateliers d'architecture, sensibilisation à l'espace, travail sur les sens ou la symbolique des lieux. Découvrir l'habitat implique d'en faire d'abord l'expérience : ressentir un espace, y prendre place, le modeler, le construire. Renouer avec l'expérience des sens, par laquelle l'enfant se construit, se structure entre espace interne et externe, forge son identité.

Nous proposons pour ces rencontres une réflexion autour de trois aspects de "l'habiter" et de son expression au monde : son caractère d'expérience sensible, sa dimension symbolique, sa relation toute spécifique avec l'architecture et son histoire.

Expérience sensible car on habite l'espace avec le corps et ses actions. C'est à travers son corps que l'enfant explore son environnement et s'en empare.
D'une expérience sensible, l'homme moderne est progressivement passé à une expérience d'usage : usage de l'électricité, de l'ascenseur, du four...
Il habite certes, il utilise l'espace. Mais de quelle manière ? Quelles modalités prend aujourd'hui cet acte d'habiter ? Quelle expérience, quelle conscience, quel vécu sensoriel met-il en jeu ?

Dimension symbolique car l'habitat est depuis toujours l'expression de la relation que l'homme entretient avec le monde, le lieu où son imaginaire prend forme.
Longtemps, l'habitation fut considérée par les hommes comme une "imago mundi" : une image du monde, réplique de la cosmologie, du ciel et de la terre, du masculin et du féminin. L'habitation comme lieu témoin des métamorphoses humaines : naissance, vie, mort. La maison comme espace de médiation entre corps humain et corps cosmique.

Découverte d'une histoire, celle de l'architecture, à travers l'expérimentation de ses usages, de ses matériaux, de ses techniques.
Depuis déjà quelques décennies, la pédagogie du patrimoine permet de raconter aux enfants l'histoire des usages, des techniques et de la construction.


Partenariats et experts invités

Partenaires associés :
Centre Culturel Suédois à Paris
MA Mémoire Architecturale. Projet "Habiter"
Ministère de la Culture et de la Communication française.
Institut italien de culture à Paris
Institut Suédois
Conseil national de l'environnement urbain en Suède
Centre national des expositions itinérantes en Suède
Ministère de l'environnement italien
Istituto degli Innocenti
Conseil de l'Europe

Experts invités :

Serge Grappin, rectorat de Dijon. Expert de la pédagogie du patrimoine au près du Conseil de l'Europe.

David Powell, responsable du département enfant et jeunesse au Musée de l'architecture à Stockholm

Maria Forneheim, pédagogue aux ateliers pour enfants au Musée de l'architecture à Stockholm

Claire Hélène Blanquet, l'association "Patrimoine à Roulettes", Bruxelles

Krystyna Salitra, Wroclaw, Pologne

Jef van der Bosch, Turnhout, Belgique
Gavin Baldwin, Londres

Val Halstead, Londres

Ruth Gschwendtner, Frastanz, Autriche

Anja Syrjä, secrétaire culturelle, Hanaholmen, Centre culturel pour la Suède et la Finlande

Nina Rieker, conseiller au Ministère de l'Education et de la Recherche en Norvège

Maria Sgroi, architecte-géographe, Londres

Delphine Dolphus, ateliers pour enfants à l'Institut Français de l'Architecture

Marion Zink, ateliers pour enfants à l'Institut Français de l'Architecture

Marie Poinsot, l'association 'Trajectoire', Paris

Claire Derouin, écrivain et journaliste, Paris

Navir, agence d'etudes et d'architecture, Paris

grid Keusemann, chorégraphe et danseur, Paris

Pascal Fleury, chorégraphe et danseur, Paris

Monique Quertier, institutrice, Epinay sur Seine

Manuel Candre, Ministère de la Culture en France

Diva Studer, Ministère de la Culture en France

Enzo Genna, Archiragazzi, Palerme

Raymond Lorenzo, Architecte et urbaniste. Consultant du Ministère de l'environnement italien et de l'Istituto degli Innocenti de Florence.

Maria Nordström, psychologue, Stockholm

Helene Broms, Centre National des Expositions Itinérantes, Stockholm

Nadine Auriat, "Growing up in cities", Unesco

Brigitte Colin, "Growing up in cities", Unesco

Ariane Réquin, Editions du Moutard, Lyon

Maggie Walker, "Kid's Clubs Network", Londres

Nora Alvarez Architecte et urbaniste. Italie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire